Téléphérique – Brest

Construction d’une liaison aérienne par câble entre les deux rives de la Penfeld à Brest (29)

Maître d’Ouvrage

Architecte

 

Groupement

 

Type de Marché

Mission 

Date
 

Budget

Brest Métropole Océane

Villette Halette Architectes

Bouygues TP RF, BBGO, BMF Bartholet, Setec TPI, DCSA

Marché en conception réalisation

Etudes d’exécution gros œuvre

Livraison en novembre 2016


14 800 000 € HT

En novembre 2016, la ville de Brest a mis en service le premier téléphérique urbain de France. S’insérant dans le projet de réaménagement du quartier des Capucins, il permet aux usagers de rallier les deux rives de la Penfeld, distantes de 450m, en survolant la base navale, depuis l’écoquartier des Capucins vers le quartier Siam.

Le transport par câble se présente aujourd’hui comme une alternative économique et écologique pour répondre aux enjeux de la mobilité en milieu urbain. Il impacte peu le foncier dans la mesure où son emprise au sol se limite aux gares et à quelques appuis ponctuels. C’est d’autant plus vrai pour le téléphérique de Brest dont les cabines se croisent l’une au-dessus de l’autre (système du « saut de mouton à câble ») réduisant ainsi l’envergure du système et des stations et donc leur emprise au sol. Les cabines bénéficient également d’une innovation technologique puisque, pour éviter les vues intrusives de bâtiments situés en zone militaire, les cabines sont équipées d’un vitrage « SmartGlass » s’occultant quelques secondes durant la traversée.

La ligne de téléphérique comprend donc deux stations, l’une sur le plateau des Capucins et l’autre côté Siam tandis qu’entre les deux stations, il n’existe qu’un seul point porteur, un pylône treillis de base carrée de 10m de côté et de 72m de haut.

La station des Capucins constitue une enclave à l’intérieur des anciens ateliers. Elle comporte les espaces voyageurs et les locaux techniques. Dans ces derniers, figure le massif en béton armé sur lequel repose le système du téléphérique : moteur, poulies, réducteur et contrepoids. Le massif d’ancrage des câbles doit reprendre les efforts des quatre câbles porteurs et des quatre câbles tracteurs appliqués à 7m du sol. Les câbles sont enroulés sur des tomes circulaires en béton en excroissance sur deux grands voiles de section 4m x 0m90 et de 7m60 de haut. Ces voiles reposent sur un massif en béton armé porté par des micropieux de type IV.

La station SIAM est constituée d’une structure métallique aérienne implantée devant le mur de soutènement de la base navale. Les efforts apportés par les câbles porteurs et tracteurs sont repris par des tirants précontraints ancrés dans une poutre béton armé en tête du mur existant et scellés dans le gneiss.

Le pylône central, implanté au bord de la Penfeld, est excentré de 30m côté Siam, partageant la distance en deux travées de longueur de 235m et 175m. Il se situe sur le quai bas de la base navale. Le pylône central est une structure fine pour que le téléphérique puisse passer à travers son ossature métallique. Chaque pilier angulaire prend appui sur une semelle en béton armé fondée sur des micropieux de type IV.

14 rue de la Brasserie 44100 NANTES, France

Tél : 06 77 76 38 15 / 06 22 67 57 69

© 2020 Cbéton. Tous Droits Réservés. Mentions Légales.

  • White Facebook Icon