Restaurant base Fusco – Lanester

Construction d’un nouveau centre de restauration sur le site de la base Fusco à Lanester (56)

Maître d’Ouvrage


Architecte
 

Entreprise
 

Type de Marché
 

Mission 
 

Date
 

Budget

Ministère de la Défense

AUA BT

Bouygues Bâtiment Grand Ouest

Conception construction aménagement entretien & maintenance (CCAEM)

Etudes d’exécution gros œuvre

Livraison en juillet 2018


8 931 000 € HT

Le nouveau centre de restauration, situé dans l’enceinte de la base militaire Fusco à Lanester, est un bâtiment de type simple rez-de-chaussée sur vide sanitaire partiel. Il est constitué d’une cuisine collective, d’une zone de distribution et de quatre salles à manger dont une salle de réception. Le projet comprend en outre l’aménagement des différentes aires extérieures.

Les bâtiments sont fondés sur fondations profondes de type pieux forés ancrés dans les micaschistes décomposés à altérés rencontrés à partir de 6m50 à 13m30 de profondeur sous le niveau du terrain naturel. Les escaliers, les circulations extérieures, les aires de stockage extérieures ainsi que les murs de soutènement sont fondés superficiellement dans les terrains non remaniés par les opérations de construction ou de démolition antérieures.

La zone cuisson de la cuisine collective, les vestiaires et les sanitaires du personnel sont construits sur vide sanitaire afin de permettre une maintenance aisée des réseaux. Le plancher bas du rez-de-chaussée est porté par les fondations via un réseau de longrines. Au plancher bas du vide sanitaire, ces longrines sont calculées en tirants et butons car elles liaisonnent les fondations entre elles.

La structure des halls d’entrée, de la rampe de distribution commune, des salles à manger et de la salle de réception est composée de poteaux en béton armé, liés entre eux en façade par des poutres en béton armé, et support d’une charpente en bois lamellé-collé. Les poteaux en béton armé sont munis de feuillures pour y glisser les poutres bois et ils sont encastrés en pied dans les massifs de fondations afin de participer à la stabilité du bâtiment. La charpente reçoit une couverture légère étanchée tandis que la façade est réalisée à partir de murs à ossature bois, supports de vêtures, et d’ensembles menuisés formant murs rideaux.

Le bâtiment est découpé en trois blocs distincts par des joints de dilatation, chaque bloc comportant un noyau béton participant à son contreventement. Les distances entre joints n’excèdent pas 60 m. Les bâtiments sont justifiés sous sollicitations sismiques.

14 rue de la Brasserie 44100 NANTES, France

Tél : 06 77 76 38 15 / 06 22 67 57 69

© 2020 Cbéton. Tous Droits Réservés. Mentions Légales.

  • White Facebook Icon